26 septembre 2006

JM Reynaud Offrande Signature

Voici le document transmis par JM Reynaud concernant Offrande Signature. Pas encore de photos disponibles mais ça va venir... Patience...

----------------------------------------------------
Offrande « Signature » : Profondément Humaine

Les technologies numériques ont envahi notre vie et celle de la plupart des laboratoires de recherche et de développement.

Des programmes sophistiqués permettent une conception rationnelle et relativement rapide de
chacun des maillons audio mais, en contre partie, imposent souvent de façon abrupte et dictatoriale des solutions techniques quasi uniques ce qui rassure beaucoup certains esprits Cartésiens pas toujours dotés d'une grande sensibilité à l'écoute de la musique.... mais en perturbent d'autres... dont je fais partie....

L'acoustique est loin d'être une science exacte, sa complexité théorique, les incontournables et mystérieuses réactions entre une source sonore et son environnement remettent régulièrement en cause des solutions pourtant validées par le calcul.

Riche de ce constat je me suis appuyé sur des techniques de mesures purement analogiques pour l'étude et le développement de l'Offrande « signature ».

Je suis aujourd'hui très troublé par les résultats....

J'ai débuté par l'étude patiente de haut parleurs dotés de courbes de réponse naturellement droites autorisant un filtrage simple, respectueux de la phase et dénué de circuits bouchons beaucoup utilisés aujourd'hui pour tenter de linéariser la réponse chaotique de haut-parleurs dont les membranes en matériaux très techniques et très à la mode sont souvent mal adaptées à l'usage que l'on en fait.. (mais leur « look » est tellement beau...)

La mise au point du principe de charge de l'Offrande « signature » nouveau et très innovant, a bien évidemment fait appel à la mesure mais aussi, et en grande partie, à l'oreille pour sa finalisation non pas en écoutant des programmes musicaux mais plutôt des signaux analogiques complexes dont les variations de timbre sont aisément identifiables et comparables.

L'optimisation de la géométrie des volumes internes couplés a été faite en écoutant attentivement les différences de couleur du signal véhiculé à l'intérieur de l'enceinte et typiques de chaque géométrie expérimentée.

Les surprises ont été nombreuses: nous sommes passés, grâce à des essais successifs et patients, d'une suite de toniques internes très audibles mais non mesurables à l'extérieur de l'enceinte, à une grande régularité du spectre et de son enveloppe harmonique et cela en jouant très précisément sur l'angulation des cloisons internes qui déterminent le volume et la forme des cavités ,ce qu'aucun programme de calcul n'aurait permis d'appréhender...

Lorsque tout nous a semblé harmonieux et achevé, nous avons soigneusement réalisé le prototype définitif et nous l'avons fébrilement écouté.. D'emblée, sans qu'aucune retouche ne soit nécessaire sur aucun de ses paramètres, le résultat a été miraculeux.. Ce fût une écoute très inhabituelle, inespérée, en tout cas enthousiasmante ainsi résumée: Très grande vitesse de l'établissement des trains d'ondes; Absence totale de toniques et de résonance des cavités du coffret; Spectre très riche et très étendu; Grande netteté des plans sonores; Pas de compression; Pas de duretés; Une spatialisation étonnante en 3 dimensions; Une très
belle texture harmonique et une mise en évidence aisée de la vraie couleur des électroniques utilisées.

Bref une révélation Il faut l’écouter pour comprendre.


JMR
Enregistrer un commentaire